Sérénade Chafik au Colloque « Place aux femmes » du 18/06/2016

Sérénade Chafik est intervenue le 18/06/2016 au Colloque « Place aux femmes » organisé par le Comité Laïcité République, Libres MarianneS et La Ligue du Droit International des Femmes.

Daech, un mouvement islamiste porteur d’un projet de féminicide

Jennifer Lempert, article publié le 20/06/2016 sur le Huffington Post.

Les « centres maternels » implantés par Daech sur les territoires qu’il maîtrise ont tout d’un univers carcéral situé en Cauchemardie. Ces communautés de femmes sont commandées par le principe de l’asservissement sexuel et reproductif de celles qui y sont parquées. Leur assignation au rôle de mères renvoie au patriarcat qui les nie en tant qu’êtres humains et ne fonctionne qu’en les détruisant. Cette logique mortifère est poussée jusqu’au bout quand le fruit de leurs entrailles est rapté physiquement et/ou psychiquement -avec leur complicité parfois- pour être façonné en arme de guerre. Les machines à procréer usinent des moyens de destruction: tout est cohérent dans le système délirant du mouvement terroriste islamiste.

Lire la Suite

Nous femmes, sur nos terres d’islam

La féministe franco-égyptienne Sérénade Chafik dépeint en quelques touches crues le sort des femmes sur les terres où elle est née.

Article publié le 20/06/2016 sur le site de « La Règle du Jeu »

Nous ne sommes pas des femmes mais des « sabaya » (esclaves butins de guerre), des marchandises vouées au service des désirs des hommes.

Ils nous considèrent comme des marchandises, ils négocient notre prix pour nous passer d’un propriétaire à un autre, de la propriété de nos pères à ceux qu’ils disent être nos maris.
Sinon que signifieraient la dot et les présents que doivent offrir les futurs prétendants à nos pères ?
Des présents et des sommes qui figurent dans des contrats de mariages qui ne sont que des contrats de vente.

Ils nous collectionnent comme s’ils collectionnaient des timbres ou des œuvres d’art.

Ils nous achètent comme s’ils achetaient des voitures ou tout autre objet.

Lire la Suite

Statuts de l’association

Article premier : Il est créé, entre les adhérents aux présents statuts et au règlement intérieur en annexe, une association régie par la loi du 1er juillet 1901 ainsi que par les textes législatifs et réglementaires subséquents, qui est dénommée Les Dorine

Article I – L’objectif de l’association Les Dorine est de favoriser les conditions nécessaires pour lutter contre l’extension de l’islamisme politique radical et toute idéologie fondamentaliste qui aboutit fatalement au phénomène de radicalisation de certains citoyens et citoyennes

L’association lutte également pour les droits fondamentaux des personnes pour que les droits humains deviennent des fondamentaux politiques, pour la mise en place de politiques structurelles fondées sur les droits humains.

L ‘association défend la laïcité en tant que préalable à l’égalité de toutes les citoyennes et tous citoyens quel que soient leur sexe, leur identité sexuelle, leurs croyances, leurs convictions ou leurs origines.

Lire la Suite