Rapport de l’INHESJ : Saisir les mécanismes de la radicalisation violente

A lire : Rapport : Saisir les mécanismes de la radicalisation violente sous la direction de Romain SEZE (INHESJ) et Xavier CRETTIEZ (CESDIP)

Ce rapport de recherche pour la Mission de recherche Droit et justice  « Saisir les mécanismes de la radicalisation violente », sous la direction scientifique de Romain SEZE (INHESJ) et Xavier CRETTIEZ (CESDIP), porte sur les phénomènes de radicalisation cognitive et comportementale qui touchent des acteurs islamistes partisans du djihadisme armé. Afin de mieux saisir la singularité de ce phénomène, on s’intéressera également – à la marge – à d’autres types de violences politiques pratiquées par des acteurs non islamistes, ici les groupes nationalistes corse et basque.
Cette recherche propose donc une analyse des processus de radicalisation sur la base d’entretiens auprès d’acteurs militants radicaux.

 

Vidéos «L’excision en Egypte aujourd’hui » – Conférence Sérénade Chafik/GAMS

Aujourd’hui, en Egypte, 94% des fillettes et des femmes sont excisées soit 3600 fillettes par jour.
Intervention lors de la journée international pour l’abolition de la mutilation génitale féminine du 04 février 2017 dans le cadre de la Conférence du GAMS.

Les Dorine se réjouit de la double relaxe des Femen

L’association Les Dorine se réjouit de lahttps://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Ffemenmovement%2Fposts%2F916369581847610%3A0&width=500 » target= »_blank » rel= »noopener »> double relaxe dont ont bénéficié les Femen le mercredi 28 juin 2017 dans le cadre du procès intenté contre elles pour exhibition sexuelle. Cette décision de justice devrait leur permettre de continuer leur actions percutantes, pertinentes et nécessaires dans un climat plus serein.

#NotreCorpsEstPolitique
#FéministePasExhibitionniste

 

 

 

 

Avis favorable du CCNE à la PMA

Une excellente nouvelle que le nouveau positionnement ducomité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE) qui donne un avis favorable à la PMA pour les couples de femmes et les femmes seules mais « se déclare en revanche opposé à la légalisation de la gestation pour autrui (GPA) ».

Voici la présentation de l’avis n°126 du CCNE :

« L’assistance médicale à la procréation (AMP) recouvre un ensemble de techniques, conçues par le corps médical, puis organisées par le législateur, pour répondre à des infertilités qui révèlent des dysfonctionnements de l’organisme. Les demandes sociétales[1]d’accès à l’AMP reposent sur la possibilité d’utilisation de ces techniques à d’autres fins que celle du traitement de l’infertilité liée à une pathologie. On assiste, en effet, à une augmentation des demandes de recours à l’AMP qui ne s’exprimaient pas jusqu’alors, ou très marginalement, portées à la fois par les évolutions de la société, de la loi française et des lois de certains pays étrangers, et celles de la technique.

C’est dans ce contexte que le CCNE a souhaité mener à nouveau une réflexion sur les demandes sociétales d’AMP dans leur ensemble. La réflexion éthique porte sur trois de ces demandes : (1) l’autoconservation ovocytaire chez les femmes jeunes ; (2) les demandes de recours à l’AMP par des couples de femmes et des femmes à titre individuel ; (3) les demandes de gestation pour autrui, de la part de couples hétérosexuels, mais aussi de couples d’hommes et d’hommes seuls.

Le CCNE a développé une méthode d’analyse de ces différentes demandes de recours à l’AMP, dans l’intention de proposer des repères et des critères généraux pour éclairer la réflexion éthique. Il s’agit, d’une part, d’éléments techniques et biologiques, d’autre part, de changements dans l’organisation des relations humaines qui s’inscrivent dans le processus. Cette méthode – exposée dans ce chapitre, appliquée ensuite pour chaque cas et chaque technique – permet d’identifier et d’expliciter les principaux questionnements à la source des points de vue sur les nouvelles demandes d’accès aux techniques en matière de procréation. »

 

Lien vers l’Avis :

http://www.ccne-ethique.fr/fr/publications/avis-du-ccne-du-15-juin-2017-sur-les-demandes-societales-de-recours-lassistance#.WVJai0YnBzk

 

 

Les Dorine solidaire des Femen dans leur procès pour exhibition sexuelle

Mercredi 31 mai au matin, Les Dorine était aux cotés des Femen – notamment représentée par la Présidente de l’association Jennifer Lempert qui a participé à l’action de solidarité devant le tribunal de Grande Instance de Paris. L‘association Les Dorine dénonce le fait que découvrir sa poitrine dans l’espace public puisse être envisagé comme relevant de la part d’une femme d’une exhibition sexuelle – c’est-à-dire une agression sexuelle. Outre l’absurdité d’affirmer que la mère allaitant son enfant en public soit en train de perpétrer une agressions de ce type, on rappellera que le corps féminin est sans cesse utilisé à des fins commerciales et de divertissement violent dans une logique déshumanisante. La figure féminine se trouve de manière récurrente dans des positions dégradantes, présentée comme cible légitime d’agressions sexuelles et débouché naturel de la violence. Dans le même temps on refuse aux femmes d’utiliser leur corps à des fins de défense et de promotion de leurs droits. La dimension politique de leur corps est nié – ce qui est à la fois dire l’ampleur de la mainmise du corps social sur celui des femmes et le caractère éminemment subversif de cette simple phrase : « mon corps m’appartient ».

18816636_1531037096920721_985844787_n

Communiqué : Pour une solidarité réaffirmée avec les forces de sécurité et le choix de la résilience

L’association Les Dorine exprime ses condoléances à la famille de Xavier Jugelé, policier de 37 ans, assassiné ce jeudi 20 avril sur les Champs Élysées alors qu’il était en service dans le cadre de son affectation à la 32e compagnie d’intervention de la direction de l’ordre public et de la circulation de la Préfecture de police de Paris. Nos pensées et notre soutien vont également aux deux policiers blessés et aux forces de l’ordre déjà très durement éprouvées par le meurtre de Jessica Schneider et Jean-Baptiste Salvaing. Les terroristes s’en prennent aux policiers et aux gendarmes parce qu’ils veillent avec dévouement et efficacité à la sécurité des Français, dans des conditions particulièrement éprouvantes. Ils les savent fragilisés et sous-estiment la résilience de ces serviteurs de l’État. Si les terroristes pensent identifier en eux un point de vulnérabilité pour fracturer la société française, il appartient à cette dernière de faire la démonstration le 23 avril 2017 de sa solidarité totale et de sa confiance renouvelés aux gardienNEs de l’ordre public et de son refus de céder aux fanatiques obscurantistes. Par un vote qui refuse de se plier à la peur.

Remerciements colloque « Femmes dans la cité -Prévention de la radicalisation » (08/03/2017)

L’association Les Dorine remercie vivement Madame Frédérique Calandra – Maire du XXème arrondissement de Paris -, pour sa participation et son soutien au colloque « Femmes dans la cité – Prévention de la radicalisation » qui n’aurait pu se tenir sans son patronage.

Elles remercient également, et par ordre de passage à la tribune, les participantEs au colloque pour la qualité remarquable de leurs interventions : Madame Muriel Domenach, Secrétaire générale du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (SG-CIPDR)- ; Madame Sabine Choquet – Chercheuse associée à l’Observatoire des radicalisations -; Madame Clotide Lepetit – Avocate et Présidente de la Commission Égalité du Conseil National des Barreaux -; Madame Nawel Oumer – Avocate et Conseillère de Paris -; Madame Muriel Salmona, Psychiatre, Psychothérapeute, Présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie -; Madame Laetitia Nonone – Représentante du Conseil National des Villes (CNV) – ; et Monsieur Daniel Lenoir – Directeur général de la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF).

Nous sommes également très reconnaissantEs vis-à-vis de Mesdames Sylvie Durand Trombetta – Secrétaire générale du Conseil national des villes (CNV) – et Carine Denoit Benteux,  Avocate fondatrice du cabinet DBO avocats, pour leurs conseils avisés et pour leurs mises en contact.

Nous n’aurions pu organiser cet événement sans l’aide précieuse de Monsieur Karim Ainaoui et de Madame Julie Hardy, membres du cabinet de Madame Frédérique Calandra. Nous les remercions pour leur diligence et leur efficacité.

Tous nos remerciements vont également à celles et ceux qui ont bien voulu diffuser dans leurs réseaux et sur les réseaus l’information relative à ce colloque. Il s’agit notamment de Madame Martine Benayoun, Présidente du Cercle de la Licra-Réfléchir les droits de l’Homme et de Madame Alexandra Christides, Directrice de la Fédération nationale des écoles de parents et d’éducateurs.

L’enjeu de ce colloque étant aussi celui de la transmission de savoir et la conduite d’une réflexion partagée, nous sommes très heureuses d’avoir pu bénéficier du concours de Madame Marianne Roussy et de la boîte de production Les Films du Voilier pour la captation et le montage vidéo de l’événement, et de Madame Marie-Hélène Le Ny, Photographe.

Photos du colloque « Femmes dans la cité – Prévention de la radicalisation » (08/03/2017)

Crédits photo : Madame Marie-Hélène Le Ny, Photographe.

Vidéos du colloque « Femmes dans la Cité – Prévention de la radicalisation » (08/03/2017)

Madame Frédérique Calandra, maire du XXème arrondissement de Paris, ouvre le colloque « Femmes dans la cité – prévention de la radicalisation »

Madame Muriel Domenach, Secrétaire générale du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (SG-CIPDR) : « Radicalisation : Analyse et réponse de l’État ».

Madame Sabine Choquet, Chercheuse associée à l’Observatoire des radicalisations – « Femmes et radicalisation islamique, les moyens de prévention et de désengagement dans une perspective comparative entre plusieurs pays ».

Madame Clotide Lepetit – Avocate et Présidente de la Commission Egalité du Conseil National des Barreaux – « L’accompagnement juridique des femmes et des jeunes filles en situation de fragilité. Les problématiques de radicalisation et ce qu’elles peuvent engendrer».

Madame Clotide Lepetit – Avocate et Présidente de la Commission Egalité du Conseil National des Barreaux – sur « L’accompagnement juridique des femmes et des jeunes filles en situation de fragilité. Les problématiques de radicalisation et ce qu’elles peuvent engendrer».

Madame Muriel Salmona, Psychiatre, psychothérapeute, présidente de l’association Mémoire Traumatique et Victimologie – sur « Violences intra-familiales, violences faites aux femmes et parcours de radicalisation ».

Madame Laetitia Nonone, Représentante du Conseil National des Villes (CNV) – L’enjeu des femmes dans le cadre de l’ « Avis prévention de la (des) radicalisation(s) » du CNV publié en juin 2016.

Clôture du colloque par Daniel Lenoir, Directeur général de la CNAF.

Crédits vidéo : Madame Marianne Roussy/Les Films du Voilier

Vidéos «L’excision en Egypte aujourd’hui » – Conférence Sérénade Chafik/GAMS

Aujourd’hui, en Egypte, 94% des fillettes et des femmes sont excisées soit 3600 fillettes par jour.
Intervention lors de la journée international pour l’abolition de la mutilation génitale féminine du 04 février 2017 dans le cadre de la Conférence du GAMS.